Qui sommes-nous

Le Consortium TALE (Unité Exécutive) et AssociationTALE

L’Unité Exécutrice chargée tant du Projet CCDD que du fonctionnement du Centre communautaire de développement durable (CentreCom) est le Consortium TALE constitué par les institutions suivantes :

  • Association pour l’Avancement des sciences sociales (Avancso) [www.avancso.org.gt]
  • Fondation Notre Terre (FTN) [www.fundaciontierranuestra.org]
  • Association civile Todas a la Escuela (TALE) [www.todasalaescuela.org]
  • Comité de la communauté pour le CentreCom (CCC)

L’Association pour l’avancement des sciences sociales au Guatemala est l’un des centres de recherche en sciences sociales le plus prestigieux du Guatemala et de l’Amérique centrale, en soulignant leur travail d’investigation-action dans les zones rurales indigènes de l’Altiplano, en incluant des composants valeureux de l’éducation extra-scolaire (non formels) et de la formation professionnelle (la Directrice exécutive d’AVANCSO était la directrice du Programme national de l’éducation extra-scolaire du SEGEPLAN).

L’Association TALE est composée de professionnels de haut niveau et de spécialistes de renom dans le domaine du développement durable, de l’autonomisation des communautés, de la santé préventive, de l’écologie, des TIC, des énergies renouvelables, et de l’éducation. Ils ont occupé des postes à responsabilité élevée dans des institutions telles que l’UNESCO (Science, technologie et enseignement supérieur en Amérique latine); Vice-rectorat du Centre universitaire de l’

Occident de l’Université (nationale) de San Carlos, USAC; le Décanat de la Faculté de génie, USAC; la Direction de l’Institut de langues et l’interculturalité de l’université Rafael Landivar; la Direction de l’éducation et la Direction projets de développement communautaire du Ministère de la planification et de la programmation de la Présidence (SEGEPLAN); le Ministère de l’Éducation; etc.

 

Vision et Mission

des Centres communautaires pour le développement durable

Vision

Les Centres communautaires pour le développement durable pour communautés et femmes indigènes et rurales promeuvent un développement global et interculturel durable, centré sur le respect, la dignité, la non-discrimination, l’égalité, la justice, la démocratie participative, la solidarité sociale, la interculturalité, la laïcité; sur le respect de la nature; l’autonomisation des femmes et l’équité des sexes; la coopération (pas la concurrence); et les normes éthiques les plus élevées; dont le but ultime est de renforcer et d’améliorer les conditions et la qualité de vie des femmes et des communautés indigènes et rurales.

Mission

Les Centres communautaires pour le développement durable pour communautés et femmes indigènes et rurales poursuivent rendre autonome les femmes et les communautés  indigènes et rurales, et contribuer à: la réduction de la pauvreté et augmentation de l’emploi; la nutrition et sécurité alimentaire; la santé préventive, assainissement et hygiène (incorporant la médecine traditionnelle); l’equité des sexes et autonomisation des femmes; les droits et inclusion des peuples autochtones (et interculturalité), et démocratie participative; l’écologie et agriculture biologique; les énergies renouvelables (et récupération de l’eau de pluie et recyclage de l’eau); l’accès et utilisation des TIC (apprentissage, utilisation et applications communautaires; e-commerce); l’apprentissage et formation des adultes au niveau communautaire (technologies traditionnelles et transfert de nouvelles technologies); l’accès effectif à une éducation de qualité et pertinente.

Philosophie et valeurs

des Centres communautaires pour le développement durable

Les Centres communautaires pour le développement durable pour communautés et femmes indigènes et rurales respectent, inculquent et promeuvent les valeurs et les principes transcendantaux suivants :

Egalité et justice

Tous les gens sont égaux et ont les mêmes droits et doivent avoir un réel accès aux mêmes opportunités.

Humanisme et démocratie participative

Une société centrée sur l’être humain, la dignité et le bien-être social. Respect des Droits de l’homme, la Loi et l’Etat de droit, la participation effective des citoyens et des communautés dans la prise de décision, et la liberté d’association et d’organisation sociale.

Solidarité et inclusion sociale et coopération

Fraternité, unité, accord, adhésion et participation dans les relations sociales, et le bien-être et l’intérêt commun (pas à l’idéologie du marché, l’individualisme et la concurrence)

Respect de la nature et de la biodiversité

Equité et autonomisation des femmes

Interculturalité et pacifisme

Respect de l’identité et de la diversité culturelle. Promotion du dialogue, de la tolérance, du consensus et de la conciliation; rejet de toutes les formes de violence.

Laïcité

Une vie républicaine séculaire qui respecte toutes les croyances religieuses (la religion reste un choix personnel et privé). La coexistence pacifique entre les différentes religions résulte de la laïcité de l’Etat qui ne favorise aucune position confessionnelle.

Créativité Artistique

L’art comme expression créative, vitale et quotidienne, et la capacité d’imaginer l’avenir.

Innovation, efficacité et excellence

(création d’opportunités pour l’autonomisation des personnes et des communautés indigènes et rurales, créativité et leadership)

Ethique supérieure et intégrité inébranlable

(honnêteté, responsabilité, transparence et responsabilité) 

Les communautés rurales

Les premières communautés rurales où un CentreCom sera établi sont les suivantes:

• La Igualdad, San Pablo, San Marcos:
14.93°N, -92.00°W; 636 m/snm, 53,000 habs. (commune)
[ACOMNAT-Association coordinatrice San Marcos Mère Terre (Nan tx´o´tx)]

• ACDIP, La Libertad, Petén:
16.78°N, -90.12°W; 209 m/snm, 98,000 habs. (commune)



Communauté rurale La Igualdad, San Pablo, San Marcos (14°59’N, -91°56’W)



Parc écotouristique La Igualdad (EcoPark=)